Publié le

Ces oeux que je n’hésite pas à manger.

Regardez moi ça! Des vrais oeux, non calibrés et dans une boite récup of course! Ils viennent de chez mon papa. Là bas les poules et les coqs pillent joyeusement le potager et les restes.

IMG_5641

 

Mon fils et sa poule de compagnie préférée. Oui oui elle vient réclamer à manger.
Mon fils et sa poule de compagnie préférée. Oui oui elle vient réclamer à manger.

 

Une réflexion au sujet de « Ces oeux que je n’hésite pas à manger. »

  1. […] De même il arrive aux grands singes de manger des oeux et bien à moi aussi (mais je les fais cuire, il faut bien justifier l’évolution). ça fait un bout de temps puisque je n’ai vu personne de ma famille depuis noël. Mais je mange sans aucuns scrupules les oeux qui viennent de chez mon père, mes tantes ou mon oncle. Ces sont des poules et coqs de compagnies. J’en avais déjà fait mention ici. […]

Les commentaires sont fermés.